Membres du comité

Jacques Laurent, président, plus de 60 ans, fonctionnaire durant des lustres, prêt à planifier, à griffonner et à jouer la comédie. Et inconscient président de cette bande d’amoureux de Bevaix.

Denis Pellaux, vice-président, la soixantaine, ingénieur, a œuvré dans le monde de la politique de Bevaix de nombreuses années, parcourt volontiers les crêtes du Jura ou des Alpes, appareil de photos en bandoulière, en marchant, en courant ou avec des skis de randonnée. Heureux habitant de Bevaix depuis plus de 30 ans, il partage les aventures des Biviades, du Musée de la Pêche et d’autres groupes sportifs et culturels.

Berthier Perregaux, secrétaire perpétuel des PV du Comité, habite près du menhir à Vauroux depuis 1998 après avoir vécu à Genève pendant 25 ans comme travailleur social. Il a été membre du Conseil général de Bevaix et huit ans conseiller communal.

Jocelyne Flament, membre. Voici 8 ans que j’ai quitté ma bonne ville de Bruxelles où j’ai laissé mes enfants adultes lorsque Celgene m’a appelée pour une nouvelle aventure professionnelle. Mon chien et moi avons la chance de vivre dans le petit paradis de Vauroux, où j’ai appris (et apprends encore) à devenir Bevaisanne. Je suis maintenant (presque) retraitée et c’est avec joie que j’ai rejoint le comité des Biviades.

Samia Zanesco, membre. J’ai vu le jour en mars 1963 au sud de la péninsule du Cap Bon… Je suis arrivée en Suisse en septembre 1965 dans ma future famille d’adoption, au Locle. Après une formation d’employée de commerce, l’appel du social s’est affiné et confirmé ! Devenue éducatrice spécialisée, j’ai travaillé durant 18 ans avec des adolescents en rupture et j’ai adoré ces années ! Depuis 2015, je travaille à l’Orif de la Chaux-de-Fonds en qualité de répondante sociale. A Bevaix depuis mars 2017 : cette nouvelle vie, avec ce tableau vivant que sont le lac et les alpes, me comble chaque jour !

Philippe Ribaux, caissier.

Originaire et natif de Bevaix (il en fallait bien un !).
Presque à la retraite après plusieurs décennies d’occupation dans le milieu de l’automation industrielle, s’occupe dorénavant – entre deux organisations de Biviades – en ‘retapant’ une vieille maison du village.

Jean-Pierre Roth, membre. Il est bercé dans la vie juste après la fin de la dernière guerre mondiale. Tiraillé entre la lutte du prolétariat et Dieu, il opte finalement pour le Christ rouge de la révolution de l’Evangile. 31 ans pasteur à Bevaix. Membre fondateur des Biviades, il mesure la force de l’amitié et du travail en équipe.

Pierre Barraud, membre. Né à Bâle en 1950, trente années passées à Berne. Réside à Bevaix depuis 1992. Ancien secrétaire général de l’Université de Neuchâtel. Premier président des Biviades de 2007 à 2017.

Patrick Monnier, membre : il n’aime pas écrire et c’est tant pis pour nous ! Parce que nous en saurions plus sur celui qui a accepté de se mettre aux fourneaux lors de la prochaine manifestation. Et ça c’est un cadeau !